© 2015 BT

Martial Art Thérapie : les arts martiaux "autrement"

Loin des sentiers "ravageurs" des arts martiaux modernes,  et des  méthodes destructrices

destinées aux praticiens de la rue et autres méthodes à l’efficacité démontrée, il existe

une pratique à l’abris des regards et des démonstrations spectaculaires dont les effets

sur l’être sont aussi bénéfiques que surprenants.

 

Il s’agit véritablement d’effets sur le "développement personnel durable"

Ce qui peut paraître surprenant dans la méthodologie et de ses applications,

c’est la destination. En effet, dans la plus part des pratiques martiales, l’objectif est

de déstabiliser son adversaire voir de l’anéantir.  Depuis des années, je cherche

au contraire souvent à contre courant de développer des stratégies de construction

ou de reconstruction de l’être à partir des traumatismes et des épreuves vécues

de l’individu. Même si je ne dénigre pas les honneurs récoltés lors d’affrontements

de combats, il me paraissent aujourd’hui comme des hochets de vanité au regard

des acquisitions réalisées par les personnes confrontées aux difficultés rencontrées dans leur parcours de vie. Il ne s’agit plus dès lors d’affronter un adversaire dans un combat singulier, mais bien de se rencontrer soi-même dans un combat symbolique avec la vie.

La pratique ici du kick boxing va permettre d’activer la notion de combativité essentiellement pour sortir du cycle de la victimisation.

 

Lorsqu’on traverse une épreuve difficile :

  • Maladie (cancer et autres)

  • Décès d’un être cher, d’un parent, d’un proche

  • Dépression, burn out,  de manque de confiance en soi, de mal être global.

  • Victime d’agression, de pressions en tous genres, de manipulations.

 

L’art martial devient le support à la stimulation de la pulsion de vie. La combativité pour retrouver une force intérieur à travers le corps.

 

Il est extrêmement difficile de traverser des épreuves, de diriger sa vie et de se créer une force intérieur  uniquement à partir de la pensée comme l’avait souligné Guy Corneau. Il est important que l’émotion puisse être stimulée afin qu’elle trouve un chemin d’expression à travers le corps. C’est le lien retrouvé entre le corps et l’esprit.

Il s’agit de stimuler l’émotion du courage à travers l’affrontement et de lutter ainsi contre le sentiment d’impuissance à travers la mobilisation du corps, de la respiration, des frappes contre l’ennemi invisible, en l’occurrence une maladie, une difficulté, une épreuve.

 

L’intérêt est de pouvoir faire face à l’épreuve en étant fort plutôt qu’en état de faiblesse.   Certaines études médicales attestent même que l’on peut booster le système immunitaire contre l’impuissance, en particuliers chez les enfants. (Kids Kicking Cancer).  On peut trouver dans cette pratique du sens, du bon pouvoir sur soi-même et une certaine paix intérieur. Cette pratique s’adresse à tout un chacun désireux de retrouver une certaine force intérieur et un moyen de retrouver un sens de la combativité dans le but d’affronter les épreuves de la vie.

 

 

Yanick Pugin - 6ème Dan de Kick Boxing

Thérapeute en guidance éducative

Fondateur de la Martial Art Thérapie et consultant en éducation spécialisée

Auteur de Martial Art thérapie "la violence apprivoisée" aux Editions Favre

Auteur de "La légende du Tigre rouge" aux Editions BDLys Jouvence